Statuts 2018AccompagnatricesEXIT MondePhotos 2012Assemblée 2013TémoignagesRetour accueil

Retour au menu précédent


Les directives anticipées
(anciennement : testament biologique) ?

Depuis 1982, EXIT A.D.M.D. Suisse romande a été la première association à distribuer les directives anticipées
ou la "Déclaration pour le droit de mourir dans la dignité" proposée à tous les membres dès leur adhésion.

Elles sont libellées comme suit
:
Après mûre réflexion et en pleine possession de mes facultés, je, soussigné(e), demande que soient considérées
comme l'expression de ma volonté les dispositions suivantes :

- Que l'on renonce à toute mesure de réanimation si mon cas est désespéré ou incurable ou si, à la suite
d'une maladie ou d'un accident, je devais être gravement handicapé(e) physiquement ou mentalement.

- Qu'une médication antalgique à dose suffisante me soit administrée pour apaiser mes souffrances,
même si celle-ci devait hâter ma mort.

Le formulaire jaune  qui vous a été remis lors de votre adhésion à l’association est destiné à votre médecin traitant.

Le formulaire bleu est destiné à une personne de confiance susceptible de faire respecter vos directives, si vous n’étiez malheureusement plus en mesure de le faire vous-même, on appelle cette personne : le représentant thérapeutique.

EXIT A.D.M.D. Suisse romande vous recommande de présenter systématiquement votre carte de membre et vos directives anticipées aux services médicaux, lors de chaque hospitalisation. Elle clarifie le rapport entre le médecin et le malade et facilite la prise de décisions.
 

Toujours révocable par la personne concernée, ces documents montreront au médecin, si son malade est conscient,
que ses demandes ont été réfléchies de longue date !
S'il n'est plus conscient, ces documents feront connaître au médecin, la volonté du patient.

EXIT A.D.M.D. Suisse romande vous recommande aussi de gardez sur vous votre carte de membre sur laquelle
vous avez indiqué le nom de votre représentant thérapeutique.

C'est le paiement annuel de la cotisation, qui prolongera la validité de votre adhésion à EXIT A.D.M.D. Suisse romande et
qui vous permettra de rester membre de l'association.

Ce document sera utile, au cas où vous seriez inconscient et par conséquent, dans l'impossibilité de vous exprimer.

Il est toutefois évident qu’EXIT Suisse romande ne pourra jamais intervenir si la personne est dans l’impossibilité de s’exprimer ou si elle n’a plus son discernement.

Les directives anticipées sont-elles légales ? (anciennement : testament biologique)

Selon les différents avis de droit, les directives anticipées (testament biologique) sont licites et ont un caractère contraignant pour le corps médical : c'est un mandat !

EXIT A.D.M.D. Suisse romande a obtenu qu'une nouvelle loi cantonale genevoise soit adoptée (en mars 1996) qui enjoint aux professionnels de la santé de respecter les directives anticipées (testament biologique).
Une telle inscription dans la législation tend à se généraliser en Suisse romande :
Elle existe dans les cantons du Valais, de Fribourg et de Neuchâtel et Vaud.

En Suisse alémanique, les cantons de Lucerne, Argovie et Appenzell Rhodes ext. possèdent une disposition similaire.

Texte de la loi genevoise /Article unique
La loi concernant les rapports entre membres des professions de la santé et patients, du 6 décembre 1987, est modifiée comme suit :

(KI 30)
Art. 5, al. 3
(Nouveau : les al. 3 à 6 anciens devenant les al. 4 à 7)
Les directives anticipées rédigées par le patient avant qu'il ne devienne incapable de discernement, doivent être respectées par les professionnels de la santé s'ils interviennent dans une situation thérapeutique que le patient avait envisagée dans ses directives anticipées.