Articles de presseRadios - TVFilms diversLivres diversFilms EXITMenu journalistesRetour accueil

Retour au menu précédent


Les médecins sont-ils d'accord avec nos objectifs ?

De plus en plus de médecins partagent ou acceptent le point de vue d'EXIT A.D.M.D. Suisse romande. Soit ils aident eux-mêmes leurs patients à accomplir leur fin de vie selon leur choix, soit ils les adressent à notre association.

De même, plusieurs commissions d'éthique se sont prononcées pour que la personne hospitalisée ou en EMS puisse exercer ses droits dans ces établissements.

En particulier, elles reconnaissent que les 'EMS' (Etablissements médicaux sociaux) étant le domicile légal de la personne âgée, elle a le droit d'y pratiquer une autodélivrance. Certains médecins et établissements demeurent cependant opposés à toute assistance au suicide. Il faut alors en changer !

Pour sa part, l'A.S.S.M. (Académie Suisse des Sciences Médicales) demeure d'une extrême prudence. Jusqu'à récemment, elle a affirmé qu'aider un patient à mourir n'était pas un "acte médical". Depuis 1999 cependant, elle reconnaît que les directives anticipées du patient sont déterminantes. Cependant, elle n'a pas pour autant modifié ses directives.

Le 1er octobre 2001, l'A.S.S.M. a fini par admettre, dans un communiqué de presse, que "dans certains cas, l'assistance au suicide peut-être considérée comme faisant partie de l'activité du médecin. Un soutien compétent et compréhensif sur la voie vers le dernier grand pas de la vie à la mort. Ce pas, le mourant ne le délègue pas au médecin, mais l'effectue lui-même selon son libre choix."

N'hésitons donc jamais à donner nos directives anticipées à notre médecin et
faisons-lui clairement connaître notre volonté concernant notre fin de vie !